CAREchart@home logo

Commandité par Cancer Care Ontario et alimenté par CAREpath, une filiale de Bayshore Healthcare Ltd., CAREchart@home est un programme de soutien téléphonique pour les patients qui requiert du soutien pour soulager leurs symptômes lors de traitements pour un cancer.

En partenariat avec le centre de traitement, ce programme fournit une gestion de symptômes pour tous patients recevant un traitement systémique ou radio thérapeutique lors des heures de fermeture du centre de traitement.

Avec l’hôpital et CAREchart@home, les patients auront accès à des soins 24 heures sur 24, 365 jours par année afin de gérer leurs symptômes lors du séjour au domicile.

  • Quelle est CAREchart@home?

    Comment fais-je pour contacter le service?
    1. Composez gratuitement le 1-877-681-3057
    2. Un coordinateur vous transfèrera à une infirmière spécialisée en oncologie afin de vous assister.
      Si une infirmière n’est pas disponible au moment précis, elle vous rappellera dans les 15 minutes.
    Quelles sont les heures d’opération téléphonique du système de gestion de symptômes de CAREchart@home?

    Lundi-vendredi : 17h00 à 8h30
    Fins de semaine et fêtes : 24h sur 24
    Carechart@home est disponible uniquement quand la clinique de votre hôpital primaire est fermée.

    Comment vont mon équipe de traitement et ma clinique être au courant de ce qui s’est passé?

    Votre équipe de traitement va recevoir une note immédiatement suivant votre interaction avec l’infirmière. Vous allez possiblement être prié de faire un suivi avec votre infirmière en oncologie la journée suivante si l’information a bien été reçue.

    Ai-je besoin autre chose pour utiliser ce service?

    Vous allez recevoir un document d’une seule page résumant votre diagnostic et vos détails de traitement. Puisque ce document contient de l’information personnelle de votre dossier médical, veuillez le garder dans un endroit sécuritaire. Votre infirmière aura besoin du document afin de bien vous assister.

  • Ce que disent les clients

    « C’est tellement pratique que ce service existe, car nous ne savions pas si c’était normal ou non. Service indispensable à un moment critique »